31 mai 2006

CREATION DE LA FEDERATION NATIONALE DES CAMELOTS DU ROI. Premiers combats

    Charles Maurras a raconté dans ses souvenirs politiques les origines de l'Action Française. Le mouvement rassemble très vite une élite.  Entre 1904 et 1905 furent fondés les étudiants d'AF, la ligue d'Action Française. En 1908 la fondation du journal signifia le passage de la doctrine à l'Action et mit les hommes de l'AF aux prises avec le régime dans une lutte directe. Mais il devenait évident que la plume des écrivains ne suffirait pas à cette lutte,... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2006

L'affaire Thalamas et le culte de Jeanne d'Arc

  Ce fut ensuite, toujours en novembre, le début de la fameuse affaire Thalamas, du nom d'un professeur qui avait été autorisé à ouvrir en Sorbonne, un cours libre sur la "Pédagogie de l'Histoire". Il s'était fait connaître par les abominables propos qu'il avait tenus en 1904 dans sa classe, au lycée Charlemagne, sur Jeanne d'Arc ; il affichait son désir d'en détruire le culte qu'il appelait la "Jeannolâtrie". Blamé par son ministre à la suite du scandale et de l'indignation de ses élèves, il fut... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2006

LA RECONSTITUTION APRES LA GRANDE GUERRE

Maxime Real del Sarte et Marius Plateau lors du premier cortègede Jeanne d'Arc durant la Grande Guerre Les années de guerre virent les Camelots mobilisés ou engagés volontaires quand leur jeune âge les écartait de la mobilisation immédiate.  Au front, ils firent preuve du même courage et de la même volonté de vaincre que dans les combats de la rue. Le très lourd tribut payé par leurs vies en témoigne : 80% des Camelots du Roi tombent au champs d'honneur. Sur 15 secrétaires généraux des étudiants d'avant-guerre, 13 trouvent la... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2006

Les actions des Camelots de 1924 à 1926

  Dans la rue, les Camelots infligeaient des leçons cuisantes aux communistes qui tentaient d'empêcher la vente du journal. En province aussi ils agissaient : les Camelots de Rennes paralysaient le triste abbé Trochu et son compère Degrées du Lou, les empêchant ainsi de tenir une réunion antinationale.  A Toulouse, Caillaux recevait une volée de bois vert, à antes, Briand était ridiculisé ; le traître ancien ministre Malvy qui avait le front de vouloir inaugurer un monument aux morts était rossé.  Le 24 novembre de... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2006

MISE A L'INDEX, L'AF CONTINUE - 1927, 1929

  Depuis août 1926, l'âpre discussion qui se poursuivait entre les autorités religieuses et l'AF avait réveillé, entre autres conséquences, l'activité des démocrates chrétiens. Les bagarres entre "Parti Démocrate" et Camelots commencèrent le 6 février 1927 (déjà un 6 février !) à Wattrelos ; en juin une sérieuse bagarre eut lieu à Villeneuve-Saint-Georges : pris d'un zèle pieux, une dizaine de voyous se précipitaient "avec courage" sur un de nos vendeurs, Pierre Juhel, alors âgé de seize ans, et cherchaient à... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2006

De 1930 à 1932

 Le 2 janvier 1930, Léon Daudet rentrait à Paris, accueilli par tous les chefs de l'AF et par des milliers de Parisiens contenus par un service d'ordre policier considérable.  Les Camelots du Roi sont là, bien sûr. Une manifestation monstre, canalisée par eux et par les commissaires d'AF, dit sa joie et sa confiance au directeur politique de l'Action française. Léon DAUDET   Le 29 novembre, la Ligue des Droits de l'Homme donnait une grande réunion pro-boche sur le sujet " l'Allemagne et nous... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2006

De 1933 à 1934 (Affaire Stavisky)

  Des manifestations antiparlementaires ont lieu partout : à Péronne, à Sully-sur-Loire, à Laval, etc.  En 1933, les citoyens ne peuvent plus ignorer qu'on les roules et qu'on les mène au gouffre. Ils en ont "ras le bol" (avant la lettre) !  Le 16 octobre 1933, nous arrivons au 25ème anniversaire des Camelots du Roi, soit vingt-cinq années de luttes, de victoires remportées sur la République, victoire que le régime lui-même a dû reconnaitre lorsqu'il instituait la Fête nationale de Jeanne d'Arc ou lorsqu'il... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2006

De 1935 à 1936 (La dissolution)

Permanence de la rue du Boccador, en 1935, avec ses trophées pris aux adversaires. L'année 1935-1936 a été une des plus mouvementées et les plus remplies qu'ait connues l'Action Française.  Le 3 février 1935, un nouveau deuil venait frapper l'Action française, Marcel Langlois, chef de groupe des Camelots attaqué par les communistes, reçut un coup très violent à la tête lors d'une bagarre devant l'Église du Pecq. Il expirait le soir même à 21 h 15, à trente ans ; c'était un chef aimé et obéi, qui payait... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2006

De la 2nd guerre mondiale à l'épuration

Jusqu'en 1939, l'Action Française a tenté d'empêcher la guerre car elle savait que la France n'était pas en mesure d'affronter une Allemagne qui avait scellé une alliance avec la Russie soviétique pour dépecer la Pologne. La guerre déclarée, l'AF pratique l'union sacrée, comme en 1914, et soutient les gouvernement successifs. Elle ne cesse de précher la confiance dans l'armée.  Cependant, en juin 1940 c'est l'invasion. La route de Paris est ouverte. Le président de la Ligue d'Action française, le lieutenant-colonel François de... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2007

Les Muscadins

Thermidor 1794, le 9, Robespierre est renversé. Il gravit le lendemain les marches de l'échafaud, soutenu par ses complices. Si la terreur se termine officiellement en tant que moyen politique, les terroristes agissent encore. Un retour au pouvoir des jacobins est loin d'être exclu, ils sont encore nombreux dans les sections des sans-culottes des Faubourgs à porter le bonnet rouge.Si la chute de Robespierre sonne le glas des espérances révolutionnaires, elle marque aussi le réveil des royalistes parisiens.A la jeunesse jacobinne,... [Lire la suite]
Posté par Camelotduroi à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]